Devenir Pilote Professionnel

Description d'un parcours complet pour atteindre ses oblectifs

aeroplane-in-flight-hd-wallpapers

Devenir Pilote Professionnel

Le pilote de ligne fait partie du personnel naviguant technique (PNT). Il a en charge la sécurité des voyageurs mais il peut également transporter du fret. Il prépare le vol en tenant compte de tous les éléments : conditions de vol, itinéraire à respecter, météo, etc. C’est également le pilote de ligne qui calcule la quantité de carburant nécessaire à son vol. Dans le cockpit, pendant le vol, il contrôle l’ensemble des paramètres, gère les ordinateurs de bord, et maintient une liaison permanente avec les centres de contrôle présents au sol. Même si le pilotage est désormais automatique, l’informatique est plus que jamais présente. A bord, le pilote est le responsable de toute l’équipe navigante mais aussi des voyageurs. Il est tenu de parler anglais couramment.

Etre commandant de bord sur une ligne internationale est le couronnement d’une longue carrière. Le plan de carrière d’un pilote se déroule généralement de la manière suivante : on commence copilote sur les courts et moyens courriers, puis on est copilote sur de longs courriers, pilote sur les courts et moyens courriers et pilote sur les longs courriers.
Turbulences météorologiques, espaces aériens encombrés, difficultés à atterrir par temps de verglas… sont autant de raison pour tester votre résistance physique et psychologique. Une fois pilote, vous passerez chaque année une visite médicale. En cas de défaillance physique, la licence peut être retirée. Il y a également des contrôles tous les ans portant sur la capacité à piloter, la maîtrise des manœuvres d’urgence et de secours, et votre temps de réactivité.

Voici donc les grandes étapes obligatoires avant de pouvoir exercer ce métier de passion :

L’ATPL théorique

 L’ATPL est la licence théorique de pilote de ligne européenne indispensable à la profession de pilote de ligne. Elle est composée d’une partie théorique de 14 certificats :

  • 010 Droit Aérien et Procédure du Contrôle aérien
  • 021 Cellules et systèmes, électricité, Moteurs
  • 022 Instrumentation
  • 031 Masses et centrages
  • 032 Performances
  • 033 Préparation et suivi du vol
  • 040 Performance humaine et ses limites
  • 050 Météorologie
  • 061 Navigation générale
  • 062 Radio navigation
  • 070 Procédures opérationnelles
  • 081 Mécanique du vol
  • 091 Communication VFR
  • 092 Communication IFR

Les certificats sont sous forme de QCM que vous passerez sur écran dans un centre de la DGAC. Pour obtenir un certificat vous devez obtenir 75% de bonnes réponses. La durée de préparation d’un ATPL théorique est d’environ 9 mois. Toutefois vous disposez de 18 mois (à partir du 1er passage de votre 1er certificat) pour obtenir vos 14 certificats.

Le CPL (Commercial Pilot Licence – Licence de pilote professionnel)

 Le CPL, reconnu dans toute l’Europe communautaire, vous permettra avant tout d’être rémunéré pour vos fonctions de commandant de bord ou de co-pilote (sur mono et bimoteur en vol VFR), au sein d’aéroclubs, de petites compagnies aériennes ou de sociétés de travail aérien. C’est donc un excellent moyen pour le jeune pilote d’acquérir des expériences pratiques du métier de pilote tout en augmentant son capital d’heures de vol.

 La qualification MEP (Multi – Engine Piston)

 La formation MEP est la formation qualifiante pour piloter des avions multi-moteurs. Vous apprendrez à traiter les dissymétries et la panne moteur dans divers cas de figure. Très attendue par les élèves en cours de formations, le vol sur Bimoteur vous permettra de mettre en pratique toutes les connaissances acquises en situations réelles.

La formation IR (Instrument Rating)

 L’objectif de la formation IR, a pour but d’amener le pilote à pouvoir voler de jour comme de nuit en conditions IFR (Instrument Flight Rules) et en IMC (Instrument Meteorological Conditions). Il est bien évidemment indispensable pour une éventuelle embauche dans une société de transport aérien, étant donné que les vols s’effectuent en régime IFR. Rares sont les emplois qui vous permettront d’être rémunéré en tant que pilote dans le cadre de vols VFR (Visual Flight Rules).

Le stage IR, est une des parties pratiques de la formation de pilote de ligne, elle comprend 50 heures de vol dont une partie pourra être effectuée sur simulateur FNTP2.

La MCC (Multi Crew Coordination – Formation travail en Equipage)

La MCC comprend une partie théorique (20 heures de cours) et une partie pratique de 20 heures sur FNPT dont 10 en qualité de PF (Pilote en Fonction) et 10 en qualité de PM (Pilote Monitoring). Vous apprendrez à repartir les taches à bord et à en déléguer certaines durant toutes les phases d’un vol qu’il soit en conditions normales, d’urgence ou de détresse.

Copyright © 2013 AeroPyrénées Perpignan