L’interview du Pilote – Adrien Pilote d’aviation d’affaire

interview

L’interview du Pilote – Cela reste entre nous !

Adrien Rappillard

adrien 2

 

 

A travers cette rubrique, nous allons vous présenter des profils de pilote en formation ou en fonction qui vous feront partager leur expérience et leur parcours respectifs, vous pourrez également les contacter pour leur poser des questions et profiter de leurs expérience pour mener à bien votre projet de formation et/ou de carrière. Il est important de vous renseigner et informer sur le métier que vous souhaitez choisir, nous vous offrons la possibilité de faire via cette nouvelle rubrique !

Adrien, Pilote sur Beechcraft 200 en Afrique - Zone Centre Afrique

De formation BAC technique, BTS dans les énergies nouvelles (dans l’air du temps) & licence en Tech de Co.; Reconversion professionnelle avec la vraie volonté de devenir Pilote à 27 ans après avoir créé ma propre société et avoir obtenu lees ressources nécessaires au financement de ma formation. « Mieux vaut avoir des remords que des regrets », » j’ai franchi le pas !  »

Depuis tout jeune et surtout après avoir effectué des vols d’initiations. Ce qui m’a permis de passer mon PPL.

Être dans un environnement en 3 dimensions, les voyages avec mes parents et la passion des échanges interculturels.

 J’ai suivi une Formation intégrée chez AéroPyrénées de 2010 à 2012 sur le site de Perpignan suivi d’une QT 90/200 toujours chez AéroPyrénées qui m’a permis de postuler en Afrique.

Une formation de très bonne qualité tant niveau théorique que pratique, une réelle attention portée sur mon travail, dans un cadre incroyable (Planche à voile : Leucate, St Cyp, La franquie & Ski aux Angles l’hiver , ayant 15 années de Volleyball je me suis régalé à pratiquer le beachvolley sur la plage de Canet) Cette période représente les plus belles années de ma vie et cela à des tarifs de formation forts intéressant. Le plaisir des loisirs en plein air, les sports de sensations tout en conciliant avec ma formation aéro en toute rigueur.

Équipe pédagogique de haut niveau, respect des délais. J’entretiens encore de très bonnes relations avec mes instructeurs. De très bons souvenirs avec l’ensemble de mes camarades de promos que je profite pour l’occasion de saluer !

Après mon ATPL intégré j’ai cherché du travail un peu partout (Asie, Europe, Afrique) mais sans réelle touche, les différents postes demandaient des heures sur machine, une certaine expérience du travail aérien. Un jour l’un des employeurs potentiels m’a conseillé de passer une QT sur Beechcraft 90/100/200 pour appuyer ma candidature mais sans garantie. Que faire ?

Prendre le risque de se payer une QT à 20 000 € sans avoir de garantie mais en augmenter mes chances ou continuer à encaisser les refus sans risque mais avec encore moins de chance.  Ma famille m’a soutenu et conseillé de tenter ma chance ! J’ai donc suivi leurs conseils et effectué une QT beech 90/100/200 sur le magnifique F- HDCS en compagnie de mon instructeur Xavier  toujours au sein d’Aéropyrénées. Tout s’était bien passé, pourquoi ne pas continuer ? IDEM : Bon positionnement tarifaire (avant la nouvelle réglementation), réactivité impressionnante & Formation au top !

  Une fois ma QT finie, j’ai appris l’existence d’une autre compagnie pour laquelle je n’avait pas postuler. Elle cherchait des pilotes à 200 heures pour être formé tel un diamant brut dans la société. Avec une QT et les heures d’un ATPL Intégré, ça tombait bien. Cela s’est donc passé de la manière suivante :  Envoi du CV, Contacté 2 heures après, 15 min d’entretien téléphonique et rendez-vous pris à paris pour l’intégration compagnie. Petite formation de quelques semaines à Paris, au menu : Travail en équipage, feu fumée aux Guyards, ETC et départ avec l’avion de la compagnie pour l’Afrique Centrale.

Depuis l’AEL (adaptation en ligne) en poste depuis 8 mois en tant que co-pilote. Mes missions sont assez variées : VIP, Évacuation Sanitaire, FRET , Charter & transport de troupe

Les difficultés familiales, être loin des ses amis et être toujours dans l’instabilité. Devoir recréer systématiquement de nouveaux liens sociaux, amicaux avec les nouveaux partenaires et dans les environnement fréquentés.

Les avantages sont nombreux. Découvertes des nouveaux milieux, échanges socioculturels, nouvelles rencontres, nouvelles langues, c’est un métier de passion , voler tous les jours, me lever le matin en étant content de ce qui m’attend et de regretter quand je ne travaille pas ! Comme dirait Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie »

Vivre ses rêves !

  

D’abord, je leur conseillerai de bien se renseigner sur le métier et ses contraintes : loin de chez soi, grosse fatigue, rythme de travail difficile et savoir se remettre toute sa vie en question.

Savoir aussi que l’age d’or de l’aviation est totalement révolue et que les conditions salariales ne sont malheureusement plus les mêmes.

Dans tous les cas bien avoir mûri le projet dans sa tête. Limiter au maximum l’emprunt de la formation car très peu d’élu aux postes convoités. Avoir bossé avant, cela est souvent apprécié par le futur employeur de la compagnie. avoir un bac à connotation scientifique et technique et avoir une solution de repli avec une formation adéquate dans l’attente d’une place dans un cockpit.

Et si c’est vraiment ça qui vous plaît : FONCEZ !

 

 

 

 

Copyright © 2013 AeroPyrénées Perpignan