L’Interview du Pilote – STEEVE MARTOL

interview

L’interview du Pilote – Cela reste entre nous !

 

Steeve Martol picture

A travers cette rubrique, nous allons vous présenter des profils de pilote en formation ou en fonction qui vous feront partager leur expérience et leur parcours respectifs, vous pourrez également les contacter pour leur poser des questions et profiter de leurs expérience pour mener à bien votre projet de formation et/ou de carrière. Il est important de vous renseigner et informer sur le métier que vous souhaitez choisir, nous vous offrons la possibilité de faire via cette nouvelle rubrique !

Steeve MARTOL : First Officer sur A320 en Asie

 

 

 

J’ai un BAC STI option Électronique, un BTS en Informatique Industrielle. Par la suite j’ai suivi en cours du soir une spécialisation en Architecture réseau.

 

Vers environ 16 ans quand il s’est agi de choisir une orientation j’étais à la recherche d’un métier qui me ferait voyager ou simplement couper avec la routine d’une semaine ordinaire et bien sur, avec un salaire convenable.
A cet même époque, j’ai découvert le fameux jeu Flight Simulator ce qui m’a alors incité à m’intéresser au métier de mon oncle.
Ce dernier, CDB sur ATR72, m’a permis de passer une journée de vol au cockpit. J’ai pris ma décision quand passé les 1000ft il a engagé le pilote automatique.

Elle était en concurrence avec une autre école basée a Agen.
Mes critères furent les suivants:
-La flotte: je voulais être capable de passe mon IFR sur des avions non glass cockpit. Pour moi savoir calculer un vent en vol était plus intéressant que juste le lire à l’écran.
-Lieu Géographique: ceci afin d’éviter des retards dus au conditions météo.
-Taille de la structure: je ne voulais pas être un numéro noyé parmi les autres. Je cherchais une proximité avec l’encadrement.
Aussi, honnêtement, le port de l’uniforme m’apparaissait injustifié. Durant la formation nous ne sommes en fait que des pilotes privés en cours d’amélioration… faire simple et rester humble c’est mieux.
J’ai donc été comblé

Mon expérience à AEP fait parti des meilleurs moments de vie.
De superbes rencontres, des instructeurs « cools », accessibles, et très pro. Une formation rigoureuse, de qualité, des délais respectés.

Après AEP comme beaucoup,  j’ai essuyé des retours négatifs lors de ma recherche d’emploi.
Je me suis rendu à l’évidence, il fallait se démarquer donc, de retour en Guadeloupe, je me suis déclaré comme auto entrepreneur. J’étais pilote pro en freelance et j’ai pu travailler avec des entreprises et des particuliers dans la région.
Cela m’a permis de faire monter mes heures gratuitement (environ 300) et d’en dégager une rémunération.
En peu plus tard je me suis fait qualifier sur A320.

Pour le moment je ne compte pas bouger. Je vole en Asie comme FO sur 320. Le réseaux régional et international est très intéressant. Donc je me contente de prendre le maximum d’expérience et  j’aviserai par la suite.

Mon conseil aux jeunes pilotes :
– 1 : Avoir un métier ou une qualification avant de vous engager dans cette carrière, personne n’est à l’abri des échecs, des accidents de la vie, de surcroit il y a beaucoup de candidats et peu de places.
– 2 : Devenez bilingues vite !
– 3 : Soyez sérieux dès le débuts. Visez l’excellence. Des gens mettent leurs vies entre vos mains.

Pour beaucoup ce parcours sera une expérience de vie. Patience et détermination sont les maitres mots. Bonne chance a tous!

Copyright © 2013 AeroPyrénées Perpignan